Merci de remplir le formulaire suivant, un conseiller prendra rapidement contact avec vous pour vous guider dans votre projet.

Accueil > Nos Fiches Infos > Le Crédit > Restructuration des autres professions

Le Crédit

Restructuration des autres professions

 

Introduction

 

Les personnes salariées ont parfois besoin de restructurer leur situation financière.

 

Cette information patrimoniale s'adresse :

  • à ceux qui veulent redonner une cohérence à l'ensemble de leurs crédits
  • à ceux qui veulent renégocier leur taux d'intérêt à la baisse
  • à ceux qui veulent alléger le poids du financement en l'étalant sur la durée
  • à ceux qui veulent bénéficier de la sécurité d'un prêt modulé selon leur profil et d'une mensualité adaptée à leur ressource
  • à ceux qui voudraient simplifier le paiement de leur créance en ayant un interlocuteur unique
  • à ceux qui souhaitent procéder au rachat de l'ensemble de leurs crédits

 

La restructuration des crédits des salariés

 

Les personnes salariées sont des clients appréciés dans banques, en raison de leur contrat de travail qui confère une sécurité et une régularité importante à leurs revenus. Mais les salariés n'ont pas toujours une situation financière qui est conforme à leur manière de vivre ou à leurs aspirations. Un trop grand nombre de crédits, un émiettement des situations bancaires, des taux d'intérêts mal négociés aboutissent bien souvent à limiter leurs possibilités. Cette situation peut devenir ennuyeuse, notamment lorsque le salarié souhaite procéder à l'acquisition de sa résidence principale. 

 

Pour connaître la marge de manoeuvre financière d'un salarié, il suffit de comparer les revenus qu'il perçoit et les charges (de crédit, de loyers, de pensions alimentaires...) qu'il supporte chaque mois. 

  • Les revenus : pour calculer votre capacité de crédit, il faut d'abord que vous recensiez tous vos revenus : traitements, salaires, retraites, prestations sociales, revenus fonciers, revenus de valeurs mobilières... normalement, l'ensemble de ces revenus figure sur vos déclarations fiscales, qu'il suffit de sortir pour l'occasion.
     
  • Les charges : l'évaluation des charges est plus délicate. Rares sont, en effet, ceux qui tiennent un carnet de compte de l'ensemble de leurs charges régulières. Pour calculer correctement vos charges, vous devez prendre en compte l'ensemble de vos mensualités de crédit en cours. Généralement, les banques ne tiennent pas compte des charges telles que les impôts. Mais elle retiennent les pensions alimentaires comme des charges.

 

Du rapport revenus / charges va naître un pourcentage d'endettement. D'une manière générale, le seuil maximal d'endettement autorisé s'élève à 30 %, mais de nombreuses banques consentent à dépasser cette limite.

 

Restructurer les crédits en cours signifie retrouver une plus grande efficacité financière. Cela veut donc dire se désendetter au moins partiellement, afin de retrouver un peu plus de liberté. Cela aboutit à dégager des disponibilités financières, permettant au salarié d'augmenter son train de vie ou de procéder à de nouveaux investissements

 

La restructuration aura donc les effets suivantes : 

  • ajuster votre budget mensuel : ajuster les entrées et les sorties mensuelles de votre budget. Cela permet par exemple d'éviter les découverts chroniques et les frais inutiles.
  • générer des moyens d'investissement et d'épargne : notamment en étalant vos charges de crédit, en diminuant les taux d'intérêt, en vous donnant un nouveau volant de trésorerie qui concrétise vos projets.

Je souhaite une étude personnalisée pour déterminer le gain financier et fiscal qui résultera de cette solution patrimoniale.

Cliquez ici pour une étude patrimoniale