Merci de remplir le formulaire suivant, un conseiller prendra rapidement contact avec vous pour vous guider dans votre projet.

Accueil > Investissement > Nos fiches conseil > Comment réaliser un investissement en maîtrisant ses risques

Comment réaliser un investissement en maîtrisant ses risques


Apprendre à définir son investissement



Dans l'univers de la bourse et de la finance, il existe une multitude de produits et de services disponibles qu'il convient de distinguer afin de faire des choix pertinents.


Relève de l'univers du placement : les fonds communs de placement, les OPCVM, les SICAV, les produits structurés, sachant que les assurance vie et les PEA ne sont que des enveloppes juridiques permettant de détenir de tels titres ou de tels fonds.


Relève de l'univers de la spéculation : les produits dérivés de type CDS, CDO, Warrant, les mouvements sur le marché des changes, sur le marché monétaire, sur le marché des capitaux, lorsque l'usage de ces produits n'est pas sous-tendu par un projet économique réel.


La définition de l'investissement est donc plus limitée qu'on ne le pense, car il ne concerne en fait que les produits ou les projets qui consacrent la culture de l'entreprise, et permettent à des personnes de travailler afin de produire une richesse qui sera ensuite redistribuée sous la forme d'un bénéfice.


Un investissement peut avoir plusieurs thématiques, qui associées à une activité économique, peuvent rejoindre des dimensions sociale, écologique, éducative, médicale, culturelle, agricole...


Comment peut-on juger de la qualité d'un investissement ou d'une entreprise ? Cela dépend de la manière dont on conçoit son projet d'investissement, et du temps que l'on va y consacrer. Par exemple, acheter un produit dérivé sur l'entreprise Renault n'est pas la même chose que d'acheter une obligation à 7,5% de rentabilité annuelle avec une maturité de deux ans, bien qu'il s'agisse de la même entreprise. De la même façon, mettre de l'argent au capital d'une grande entreprise comme Peugeot qui sera rémunéré par un dividende proportionnel à la participation au capital n'a pas du tout la même portée que d'investir dans un projet qui rapportera 1000% quelques années plus tard. Si l'on y regarde bien, l'un ou l'autre choix est essentiellement dicté par l'information dont on dispose sur les opportunités qui se présentent, ainsi que par la motivation que nous avons.


D'une façon générale, les informations indispensables à toute prise de décision seront les suivantes :

  • Pour les produits d'investissement, une fiche technique du produit, sous un format AMF
  • Des documents d'analyse concernant l'entreprise cible et le marché qui concerne l'investissement
  • D'une manière générale, il est préférable d'investir par rapport à un projet concret que de prêter une somme d'argent à une entreprise sans connaître exactement l'utilisation qu'elle en fera
  • Connaître l'équipe des dirigeants ainsi que leurs cursus professionnel respectif
  • Demander à l'entreprise quelle est la garantie qu'elle va apporter sur l'investissement
  • Préférer un partage des bénéfices à une rémunération sous forme d'intérêt annuel, ou alors prévoir une rémunération avec un intérêt minimal fixe et une partie en variable selon résultats
  • Vérifier si les porteurs de projet ont déjà investi eux-mêmes dans leur propre entreprise
  • Savoir identifier le potentiel commercial d'un projet et se faire indiquer le niveau de commercialisation ou de pré-commercialisation correspondant au moment de l'investissement



Ainsi, comme vous pouvez le constater, c'est toujours la dimension concrète qui prédomine dans l'investissement, ce qui tranche radicalement avec les abstractions boursières et financières. Dans tous les cas, c'est le retour aux considérations concrètes qui constituera la garantie la plus sûre face aux promesses de gain mirobolantes ou aux constructions financières trop sophistiquées.


Je souhaite prendre contact avec un expert patrimonial pour réaliser un investissement

Cliquez ici pour une étude gratuite