Merci de remplir le formulaire suivant, un conseiller prendra rapidement contact avec vous pour vous guider dans votre projet.

Accueil > Assurances de personnes > Pour le crédit professionnel > Financer un projet en crowd funding

Financer un projet en crowd funding

les sites de crowd funding


Il existe aujourd'hui une nouvelle solution de financement de projet : le crowd funding.

 


Le principal site de financement de projet est un site américain : http://www.kickstarter.com/

 


Toutefois, il existe actuellement de nouveaux sites thématiques qui peuvent être utiles pour tous ceux qui ont un projet intéressant à faire financer.

 


Nous pouvons trouver en France de multiples sites de crowd funding, capables de financer des projets de toutes tailles, et portant sur tout type de sujets : projet économique, social, culturel, artistique, humanitaire.

 


Le crowd funding est une forme de financement participatif et communautaire, très en vogue à l'heure des réseaux sociaux, basé non pas sur une prise de participation classique par un investisseur au capital d'une entreprise (comme c'est le cas dans le capital risque), mais sur l'existence de contreparties données aux personnes qui soutiennent financièrement les projets. L'étendue et le nombre de ces contreparties varie en fonction du montant de la participation financière, sachant que d'une façon générale, les contreparties ont toujours un lien direct avec le projet.

 


D'une façon globale, on peut considérer que le crowd funding va permettre au porteur d'un projet de pré-vendre les prestations qu'il propose dans son projet, de façon anticipée, dans la mesure où ce sont les contributions des internautes qui vont lui donner les moyens de financer la réalisation de ces prestations.

 

 

Les sites ont des profils et des objectifs parfois très différents. Ainsi, des sites tels que Ooctopus ou http://www.mutuzz.com ont la particularité de mêler crowd funding et crowd sourcing : leur fonction n'est plus seulement de mettre à disposition des ressources financières, mais de proposer aussi une expertise collective, en donnant aux porteurs de projets la possibilité de lancer un appel d'offre à compétences.

 

 

Les sites de crowd funding spécialisés dans l'investissement

 


Ces sites vous permettent non seulement de soutenir des projets qui vous passionnent, mais aussi de percevoir des dividendes en cas de réussite de ces projets.

 

 

My Major Company : Le plus connu en France, My Major Company a permis de lancer la carrière du chanteur Grégoire. MMC s’est, depuis son lancement, diversifié en créant My Major Company Books et My Major Company BD. Une des particularités de MMC c’est que, comme son nom l’indique, le site n’est pas là pour financer de petits projets indépendants: un artiste à besoin de 100 000€ pour financer un disque chez MMC, qui sera publié ensuite par Warner.

 


Lancement : Décembre 2007 Nombre de projets financés : 30 musiciens, 6 auteurs

 


Tous Coprod
 : vous permet d’investir dans le cinéma, que ce soit pour soutenir des petits films auxquels vous croyez ou pour compléter le financement de grosses productions. Tous Coprod propose de recevoir des dividendes sur les bénéfices éventuels, mais aussi tout un tas de contreparties en nature : DVD, VOD, invitation aux avant-premières, etc…

 


Lancement : Janvier 2009 Nombre de projets financés : 20

 


People For Cinema
 : La particularité de ce site, c’est qu’il n’aide pas à financer la production des films mais uniquement leur marketing et leur distribution.

 


Lancement : Novembre 2009 Nombre de projets financés : 19

 


Wiiseed
 est spécialisé dans le financement des startups, et vous propose de jouer au business angel. Wiseed a permis plusieurs levées de fonds qui ont été relayées sur Frenchweb : Intuilabchacunsoncafe.frPaysans.fr

 


Lancement Août 2010 : Nombre de projets financés : 17

 


Sandawe
 : Lancé par Patrick Pinchart, ex-rédacteur en chef de Spirou Magazine et ancien éditeur chez Dupuis, Sandawe est une “tribu d’édition”. Sandawe ne met en avant qu’un petit nombre de projet. Il ne s’agit pas seulement d’une plateforme de crowdfunding mais elle sera aussi, au bout de la chaîne, l’éditeur des albums financés.

 


Lancement : Janvier 2010 Nombre de projets financés : 6

 

 

Les sites de crowd funding spécialisés dans le financement de projet

 


Ce sont ceux qui suivent le modèle de Kickstarter, où l’on soutient un projet avant tout parce qu’il nous plaît, mais aussi parce qu’on nous offre des contreparties en nature : t-shirts, DVD, pots de confiture… les seules limites sont celles de l’imagination des porteurs de projet.

 


Ulule
, lancé il y a un an, est la première plateforme européenne en nombre de projets financés. Le site est disponible en trois langues (bientôt 6), et a financé des projets dans 19 pays : une expédition au Pôle Nord, l’envoi de modems pour aider la révolution Libyenne, la rénovation du cinéma de Jacksonville en Floride…

 


Ulule vient de s'associer avec Leetchi pour proposer une solution de paiement plus simple et sécurisée.

 


Lancement : Octobre 2010  Nombre de projets financés : 356

 



Kiss Kiss Bank Bank
, lancé en 2009, a permis de financer 120 projets, parmi lesquels “Paroles de Conflits”, un web-documentaire ambitieux et qui a beaucoup fait parler de lui. KKBB produit “La Petite Emission”, un programme YouTube sur l’actualité du site.

 


Lancement : Mars 2009 Nombre de projets financés : 120

 


Babeldoor
 est un site généraliste comme Ulule et KKBB, qui a peut-être moins de moyens mais qui a tout de même porté de beaux projets, en particulier dans les domaines humanitaires et solidaires.

 


Lancement : Janvier 2010 Nombre de projets financés : 60

 


Notons aussi, J’aime l’Info. Sa particularité est d’être spécialisé dans le financement de sites, blogs et projets d’info et de fonctionner sur le principe du don. Sans contrepartie donc, mais (prochainement) déductible des impôts.

 

 

Les sites de crowd funding spécialisés dans le crédit participatif

 


Le crowdfunding est une bonne chose, mais ce n'est pas toujours la meilleure solution pour tous. Si votre projet ne va pas rapporter de dividendes immédiatement, ou si vous préférez ne pas consacrer votre énergie et votre temps à des contreparties, le système du crédit participatif est peut-être fait pour vous.

 

 

Friendsclear et Ma Success Story pour les entreprises, Babyloan et Kiva pour des projets humanitaires, offrent une alternative pertinente au système bancaire.

 

 

Conclusion : une incursion dans le sites de crowd funding aura le mérite de vous montrer l'extraordinaire diversité de ces formules de financement et des projets qui y sont développés. A une époque qui cherche à se départir de l'intermédiation des banques, de telles initiatives sont les bienvenues.

 

 


Je souhaite être contacté par un conseiller en assurance pour obtenir un devis et une proposition contractuelle.

Cliquez ici pour une étude gratuite